Lavonnaise titre

L’Avonnaise, souvenez-vous, au temps où les courses existaient encore... La dernière avant de basculer dans un monde parallèle ! Celle qui nous rappelle le bonheur simple du réveil qui sonne, du dossard qu’on épingle, des amis retrouvés sur place, d’un échauffement partagé, du stress d’avant course, des cuisses qui brûlent. Celle qui nous rappelle la joie de la ligne franchie, les bavardages au ravito, grelotant mais heureux, la course qu’on se refait entre banane et coca, photo volée des résultats affichés, podium et derniers « au revoir » avant la prochaine. Ce dimanche 8 mars, on se saluait déjà du coude en ironisant sur la situation, sans trop se douter de la suite… Dites-moi que ce temps n’est pas révolu, et que nous en revivrons plein d’autres, des Avonnaises !

Depuis le début de l’année, l’objectif à demi avoué était de performer aux championnats de France de 100km, supposés se dérouler fin avril à Belves. Avec plus de 1000 bornes d’entrainement dans les jambes, les paramètres commençaient à se préciser, avec un chrono espéré autour des 9h. Mais voilà, saleté de Corona, basta les championnats…

L’Avonnaise n’était donc pas un objectif en soi, mais l’occasion de se faire, Renaud et moi, une sortie sympathique pour agrémenter la prépa. Histoire de « borner » un peu quand même, on choisit de doubler la mise. Au menu, 2 courses : le 5km duo en entrée (on part ensemble, on court ensemble, on arrive ensemble), puis le 10km individuel en plat de résistance.

10h05- Départ de la formule duo. Ambiance conviviale, couples, amis, de bien jolis binômes sur la ligne de départ ! Avec Renaud on joue le jeu, on part vite (trop selon Renaud 😉), on déroule au mieux sur un parcours varié et technique (côtes, forêt, single, chemins et route) tout en essayant d’en garder un peu sous la semelle pour le 10 bornes à suivre. On arrive en tête, trop contents ! Le podium est fait dans la foulée (merci les organisateurs), nous libérant ainsi rapidement. On file se changer, puis on croise Jean-Loup avec qui on partage quelques instants avant le départ du 10. Il est en forme Jean-Loup, fin prêt pour un écotrail...qui n’aura pas lieu ! Fichu Corona.

5km Duo Avonnaise

Le semi-marathon de Montargis aurait dû être notre semi de préparation du marathon de Paris, le Corona virus en a voulu autrement, il faudra désormais attendre cet automne pour fouler les rues Parisiennes.
Parcours rapide sur deux boucles avec de grandes lignes droites sur des routes forestières qui devaient être notre dernier galop d'essai...

 

Monacorun, 16/02/2020

10km City Trail  -  5km Herculis  


En vacances dans le sud pour une parenthèse ensoleillée, nous n'avons pas résisté à prendre 3 dossards pour participer au « Monacorun », l’évènement sportif du Week End !

Agathe, accompagnée de Renaud, s'est offert pour ses 15 ans le 5km Herculis, sur lequel une pluie de records prestigieux sont tombés. Inscrite cette année au Pays de Fontainebleau Athlétisme où elle débute en saut à la perche,  elle a toujours envie de participer à quelques compétitions sur route. C’est épaulée par un papa très fier, qu’elle fait un joli chrono et monte sur la plus haute marche du podium des minimes filles🥇!

monacorunemmie4

Quant à moi, je me suis inscrite sur le trail urbain, un 10km particulièrement technique et difficile… Je ne connaissais pas ce format de course, et je peux vous dire que le cardio et les cuissots ont apprécié 😱. Et oui, Monaco et son fameux Rocher, c’est tout sauf plat ! Environ 270m de D+, des cages d’escaliers, des galeries sous-terraines, des côtes, des relances, des marches de toutes tailles et dans tous les sens (au moins 1000, zut, j'aurais dû compter!)... Et heureusement, des paysages magnifiques!

" 10 petits nègres VLPA  ont décidé d'écrire une nouvelle page du club en participant au trail de l' Aubetin ( 77 ) .12km - 20km - 28km à chacun son bonheur.

Tous ont bien profité du parcours champêtre et bucolique de boue en boue.

A refaire les années à venir "

Bravo à tous pour cette belle saison de cross!!!

CROSS LIFA EST A CRETEIL

CROSS LIFA A LISSES